Actualités
Écrit le

Que visiter à Aregno ?

Située dans la région de la Balagne, le vieux village d’Aregno est une étape à part entière lors d’un séjour découverte en Haute-Corse. Formé du village du même nom, Aregno compte aussi deux hameaux à savoir Torre et Praoli. Que faire à Aregno ? Que voir à Aregno ? Suivez le guide.

Brève histoire d’Aregno

Avant de découvrir Aregno, rappelons que cette ancienne cité agricole se trouvait, autrefois, au cœur du jardin de la Corse. Se présentant sous son apparence de village typique de Balagne, Aregno est l’ancien chef-lieu d’un canton qui rassemblait Algaiola, Lavatoghju, Corbara, Pigna et I Cateri. Mais plus loin encore dans l’histoire, c’est-à-dire vers le XVIe siècle, c’était une piève qui s’étendait sur un vaste territoire regroupant les 12 communes suivantes :

  • Lumio
  • L’Île-Rousse
  • Algajola
  • Monticello
  • Lavatoggio
  • Santa-Reparata-di-Balagna
  • Cateri
  • Corbara
  • Avapessa
  • Pigna
  • Aregno
  • Sant’Antonino

Que voir et que faire à Aregno ?

Aujourd’hui, Aregno est une étape touristique à part entière qu’il faut découvrir si vous séjournez en Haute-Corse. Pouvant être visité en quelques heures, la commune abrite quelques sites et monuments à découvrir.

La plage d’Aregno

Étendue sur 1.4 km de sable, cette plage est la plus vaste plage de la station balnéaire de l’Algajola. Elle se trouve d’ailleurs à proximité de la citadelle d’Algajola. La plage est relativement fréquentée, mais pour profiter d’un coin plus calme, il suffira d’aller vers les dunes qui se trouvent sur la zone nord.

L’église de la Sainte-Trinité et de Saint Jean-Baptiste

Les monuments religieux d’Aregno figurent aussi parmi les incontournables si vous vous demandez que voir à Aregno. Découvrez notamment l’église de la Sainte-Trinité et de Saint Jean-Baptiste qui se trouve près du village, dans l’actuel cimetière communal. Cette église aurait été érigée dans la première moitié du XIIe siècle.

Elle est ornée de monumentales peintures réalisées au XVe siècle. Sa tour-clocher aurait cependant été détruite au XIXe siècle. En tout cas, les différentes parties de l’église de la Sainte-Trinité et de Saint Jean-Baptiste en font un lieu à la fois beau et authentique :

  • Toiture en tuiles romaines
  • Réalisation en moyen appareil réglé et assisé
  • Élévations avec des arcatures plein cintre en saillie
  • Modillons au décor sculpté (figures géométriques, figures zoomorphes en plat-relief et en bas-relief, figures phytomorphes)
  • Nef unique avec une charpente en bois apparente
  • Abside semi-circulaire en cul- de four

La foire de l’amandier

Si vous voulez savoir que faire à Aregno, ne vous contentez pas des édifices à visiter. Pensez aussi aux événements à ne pas manquer.

Début août, la Foire de l’Amandier est par exemple un rendez-vous annuel à ne pas manquer à Aregno. Depuis 1997, cette foire rassemble touristes et locaux et valorise la filière amande et ses produits dérivés.

Bien entendu, les anciennes traditions agro-alimentaires locales y sont à l’honneur. Et ces dernières années, la Foire de l’Amandier promeut l’ensemble la filière agricole en générale ainsi que la filière artisanale de la Balagne.

Se balader autour d’Aregno

En plus de découvrir Aregno, partez aussi à la découverte des villages alentours :

Corte

Ancienne capitale de la Corse, Corte abrite quelques incontournables : la ville haute à la découverte de la citadelle, la vallée de la Restonica, les gorges du Vecchio, le Niolu, une terre de bergers composées de 5 villages et de plusieurs hameaux, etc.

Corbara

Se trouvant loin du tourisme de masse et près de l’Île-Rousse, Corbara est une charmante petite ville où la montagne et la mer se rencontrent. Les eaux émeraude de la Méditerrané scintillent de limpidité à l’ombre de majestueuses montagnes.

Que voir et que faire à Aregno ou plus précisément à Corbara ?

  • Découvrir ses petits hameaux.
  • Se promener au cœur de la ville, jusqu’au belvédère, au niveau de l’église Collégiale A Nunziata, d’une douce couleur rose pastel.
  • Escalader la colline de Corbara, en direction de la Chapelle de Notre-Dame des Sept Douleurs.
  • Déambuler dans les ruelles et les chemins piétons du village à la découverte des maisons anciennes.
  • Apprécier le magnifique panorama, à l’extérieur de la chapelle.
  • Visiter le musée d’art religieux (ou musée du trésor) et le musée d’art et d’histoire.
  •  Etc.

Pigna

D’une superficie de 2.21 km² et comptant une centaine d’âmes, le village de Pigna est construit sur un éperon rocheux, à 224 m d’altitude. Ce village entièrement piéton se trouve sur une montagne qui culmine à 562 m. Les maisons y sont construites dans une architecture typiquement balanine. Profitez d’une ambiance douce et agréable, dans ce village authentique d’artisans et entouré d’oliviers.

Plusieurs lieux valent le détour lors de votre visite de Pigna : les échoppes d’artisans, le cimetière, le petit musée de boîtes à musique, les tombeaux sculptés en de véritables ouvrages d’art, etc.

Partagez cette page

WiFi gratuit

48 Route du Bord de Mer
20260 Lumio, Haute-Corse

Copyright ©2018-2024 Résidence Club Arinella, tous droits réservés - Site réalisé par sensomedia

"Excellent"

92%

954 avis

sur 7 portails